Vous êtes ici :

Habitat

Plusieurs contributions ont été produites par le Conseil de développement certaines sur saisine de Plaine Commune et deux d'autres en auto saisine.

Constat

  • Habiter = se loger + des services, des espaces et des commerces + des moyens de se déplacer prendre en compte le cadre de vie
  • Droit au logement  = droit humain fondamental sans lequel il n'y a pas de vie sociale habiter est devenu une question cruciale
  • La relation entre les personnes qui habitent sur le territoire et celles qui y travaillent est prioritaire
  • Une population issue d'immigrations successives (provinciale, européenne, africaine, asiatique) venue travailler sur le territoire et ses environs qui a connu les bidonvilles
  • Une paupérisation de la population et ses conséquences (concentration de difficultés sociales sur l'école, les services sociaux, les commerces, les professionnels de santé, ..)
  • Le prix du logement social et privé est inaccessible pour de nombreuses personnes (en raison de la pression foncière)
  • Un manque de réalisation de logements sociaux équitablement répartis sur l'ensemble du territoire reflet de dysfonctionnements communaux et étatiques
  • Les chantiers des 24 quartiers engagés dans un processus de rénovation urbaine transforment profondément le paysage urbain, la vie des habitants et de ses acteurs
  • La concertation et les démarches participatives sont incontournables dans les projets de rénovation urbaine puisqu'ils concernent le quotidien de chacun
  • La concertation dans les projets de rénovation urbaine se fait souvent trop tard par rapport aux engagements pris (financement, projet urbain, diagnostic réalisé)
  • La concertation se traduit en règle générale par de l'information aux habitants

Synthèse des Avis du Conseil et principales propositions

  • Favoriser le logement de tous les habitants du territoire, de tous les salariés qui souhaitent y habiter, de toutes les catégories socioprofessionnelles et tous types de logements intégrés dans la ville (étudiants, personnes âgées, travailleurs immigrés, gens du voyage, ..) avec l'objectif de mieux vivre-ensemble
  • Le rebond démographique n'enrayera pas l'appauvrissement des populations nécessité de mettre également l'accent sur un environnement de qualité
  • Mieux accueillir les nouveaux habitants, accompagner l'offre de logement par des services urbains et publics liés au bassin de vie
  • Mesurer l'efficacité des politiques menées en créant un observatoire de l'habitat (chiffrer le nombre de personnes et de logements indignes sur le territoire)
  • Trouver solution à la pénurie de logements, notamment sociaux, et partager l'effort de construction à l'échelle métropolitaine maîtrise foncière du logement à l'échelle régionale
  • Offrir un parcours résidentiel sur le territoire à l'échelle du quartier, lieu où se jouent la mixité et l'intégration sociale
  • Faire participer les habitants à la gouvernance, à la construction, aux réhabilitations et au renouvellement urbain, à l'entretien et à leur cadre de vie
  • Marquer les grandes étapes de concertation, de l'amont du projet de rénovation urbaine, pendant le chantier jusqu'à la livraison des réalisations et même après. 
  • Réserver des marges de manœuvres dans le projet de rénovation urbaine pour intégrer les propositions issues de la concertation
  • Informer plus largement (le public et au-delà du quartier concerné par la rénovation urbaine) fréquemment et régulièrement, de manière adaptée et pédagogique.
  • Concerter en amont de la signature du contrat de rénovation urbaine et faire prendre connaissance aux habitants des financements.
  • Etre prudent dans les démolitions
  • Faciliter la décohabitation 
  • Etre pédagogique sur les dispositifs d'aides (opah,  fiq,  anah) et faire de la prévention contre la dégradation des immeubles
  • Etendre le Plan d'Eradication de l'Habitat Insalubre à l'ensemble de Plaine Commune
  • Accompagnement social du traitement de l'insalubrité : réduire le délai entre le diagnostic et l'intervention nécessaire
  • Coordonner davantage les intervenants multiples, y compris des villes et de l'agglomération, dans la résorption de l'habitat insalubre
  • Faire un bilan du plan quinquennal des foyers des travailleurs migrants, veiller à leur insertion dans la ville et soutenir les Conseils de Consultation
  • Garder mémoire des anciennes formes d'habitat  Valoriser l'habitat comme un patrimoine de Plaine Commune (cité jardins, maison d'ouvriers en brique, ..)
  • Faire des logements économes en énergie
  • Définir des zones de non application du surloyer sur le territoire 
  • Mutualiser les processus de concertation menés sur les 24 quartiers ANRU et les informations associées à l'échelle de l'agglomération
  • S'approprier le changement d'image du quartier lié à la rénovation urbaine à l'échelle de la ville, de l'agglomération et au-delà  
  • Poursuivre la construction liée au projet de rénovation par une gestion plus persévérante pour ne pas laisser la vie régler les dysfonctionnements inhérents au changement

Le groupe de travail a produit 4 contributions

  • " Le Plan Local de l'Habitat – PLH 2005-2009 " (2004) 
  • " Le Plan Local de l'Habitat 2010-2015 " (2009) 
  • " La résorption de l'habitat insalubre " (2007)
  • " La concertation menée avec les habitants, les usagers et les acteurs du territoire dans les projets de rénovation urbaine " (2011)

Vous pouvez consulter et télécharger les avis sur le lien suivant.

Haut de page